System of a Down s'est formé en 1995 sur les cendres du groupe Soil. 2 ans plus tard, les Californiens se font remarquer par Rick Rubin qui les fait signer sur une filiale de Columbia Records. Suit un 1er album éponyme dont le succès leur permet de participer à l'édition 98 du festival Ozzfest. Les voici de retour avec un 2ème opus extrêmement attendu et produit entre autres par Rick Rubin (AC/DC, Black Crowes, Beastie Boys).

Avec Toxicity, System of a Down ne déçoit pas tous les espoirs que l'on avait placés en eux. Evitant de tomber dans un rap métal à la Limp Bizkit (formule pourtant en vogue outre-Atlantique), la formation délivre au contraire des compositions plus orientées rock dégageant une intensité peu commune.

Autant dire que ça matraque sec à grand renfort de guitares saturées, batterie déchaînée, changements de rythmes surprenants et chant rageur, le tout mixé par Andy Wallace