POD

P.O.D s'est formé à San Diego en Californie. Après Fundamental Elements of Southtown (1999) et Satellite (2001) qui contenait l'hymne Youth of the Nation, le quatuor revient avec le nouveau guitariste Jason Truby et l'album Payable on Death, transcription de l'acronyme qui lui sert de nom. Avec un tel patronyme, on pourrait l'associer à un groupe metal bourrin et sans cervelle, pourtant on découvre une formation qui sait aussi dessiner des mélodies.

 Ingrédients: De gros riffs metal et des ambiances plus posées accompagnent des textes sur l'ascension spirituelle, l'amour, la volonté de changer le monde. Le chant, entre metal, hip-hop, ragga et pop, sait rester assez agressif pour entretenir une tension à chaque morceau. Avec Payable on Death, P.O.D continue dans la voie déjà tracée par Satellite et se place en concurrence directe avec l'enfant sage du néo metal qu'est Linkin Park...